Formats et encadrements

FORMATS DES ŒUVRES
Les formats des œuvres en vente sur le site de la galerie Les bains Révélateurs ne sont pas standardisés.
A chaque artiste, son ou ses format(s) de tirage. Chaque artiste décide en fonction de ses choix esthétiques de même qu’il assure un contrôle de chaque tirage quand il ne le réalise pas lui-même.

ENCADREMENTS DES ŒUVRES SUR MESURE
La galerie Les bains Révélateurs propose aux collectionneurs un service encadrement.

Avoir le choix, être accompagné et conseillé.

Que vous ayez besoin d’un conseil ou d’un devis personnalisé, nous sommes à votre écoute et à votre service pour répondre à toute demande d’encadrement. La galerie Les Bains Révélateurs travaille avec les meilleurs artisans (tireurs et encadreurs) de la métropole lilloise mais aussi de Bruxelles et de Paris.

Important : Matériaux “neutres” anti-acide et verre musée anti-reflet sont exclusivement proposés et utilisés par la galerie Les Bains Révélateurs.

QUELQUES FINITIONS ET ENCADREMENTS POSSIBLES



Le cadre baguette
C’est le plus simple mais il convient parfaitement à la photographie et au dessin contemporain. En plein cadre ou avec Marie-Louise, avec ou sans verre, les œuvres contemporaines sont souvent magnifiées dans l’épure du cadre baguette en chêne (voir photo), en frêne ou en érable…

Le cadre boîte
Comme tout cadre, il garantit protection de l’œuvre, en offre un complément esthétique et constitue un espace de transition avec son environnement d’accrochage. Le plus souvent, le tirage est contre-collé sur une plaque d’aluminium (1 à 3 mm selon le format de l’œuvre) puis placé dans le cadre sur un fond carton anti-acide et protégé par un verre anti-reflet. Une rehausse (1 à 3 cm) placée entre le verre et le tirage crée le fameux “effet boîte” et donne une profondeur supplémentaire à l’œuvre présentée.
En variante du cadre boîte, existe le cadre flottant : idéal pour la présentation des dessins contemporains et des photographies qui font la part belle à la matière papier. L’œuvre “flotte”, se dégage du fond et apparaît dans sa totalité permettant au regard de tourner librement.

La caisse américaine
Très en vogue dans le monde de l’art contemporain, elle crée un effet de suspension. Le tirage est contre-collé sur aluminium puis fixé en retrait à l’intérieur du cadre.

Le contre-collage sur Dibond ©
Idéal pour une présentation épurée puisque le tirage flotte plein format au mur, sans effet de marge, sans cadre.
Le tirage est contre-collé sur une plaque de Dibond © (support très rigide et neutre pour l’œuvre), puis un châssis est fixé en retrait (donc invisible) au dos du Dibond ©